Puisque vous êtes quelques unes à me demander des nouvelles, ce qui d'ailleurs me touche beaucoup...

A tout seigneur tout... déshonneur: l'Oscar du SAV le plus délirant de l'année, j'ai nommé "I comme incompétences!"

L'échange s'est donc fait vendredi passé et non sans mal car... ils ne comprenaient pas pourquoi on faisait remplacer pour si peu!
Alors...
- le coup dans l'armoire: "ben suffit de mettre un coup de tip-ex (authentique et sans exagération aucune!)) et regardez on voit plus rien - si on devait remplacer toutes les armoires qui ont un coup, on devrait remplacer 90% des armoires Ikéa - je téléphone à Ikéa d'ailleurs pour expliquer que cela ne vaut pas la peine de remplacer..." D'où 3 coups de fil du monteur, pendant lesquels Zhom a tenu bon patiemment.

- les poignées qui ne sont pas à la même hauteur: "ben suffit de monter une porte et regardez les poignées sont à bonne hauteur maintenant" ... Zhom a fait remarquer que les poignées étaient à la même hauteur oui, mais plus les portes... donc vous remplacez!

Sans compter les "mais ce n'est pas possible qu'on vous remplace l'armoire, parce que le camion ne va pas attendre pendant tout ce temps" et autres tentatives diverses...

Zhom est resté trèèèèèèès calme (très très très bonne chose que j'étais à l'école moi!) et très ferme ;-)

Et finalement ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii... c'est ok!

Mais pas le dégât dans le mur! Et là, je crois je n'ai plus ni le temps ni l'énergie de m'énerver au quotidien :-(

Et puis, le petit bureau...

Hélas! il attend patiemment, aux abris, des jours un peu plus cléments. Je ne sais pas chez vous, mais ici à Bruxelles, le ciel a une furieuse tendance à jouer car-wash :-(
Pas de pièce-atelier dans notre appartement et poncer en plein milieu d'un salon... c'est assez beurk! En tout cas, je ne le sens pas :-(

Mais pour le petit bureau aussi, Zhom est déjà intervenu :-) Me voyant complètement dépassée par les tonnes de paperasses - et autres courses contre la montre dans tous les sens-  exigées lors d'une rentrée scolaire, Zhom, bravant le climat très morose de cette fin d'été a déjà (sur la terrasse): poncé une 1ère fois, appliqué une couche de gesso, poncé une 2ème fois et appliqué une couche de peinture...

Il paraît que le reste m'appartient. Nous avons donc rentré le petit bureau au chaud et, tous les jours, j'écoute la météo ;-)

Jolie soirée à vous :-)